U.S.A : Zenith 500

HISTOIRE DE LA MARQUE

Petit constructeur d'équipements radio à Chicago (Illinois), la firme Zenith est née en 1918. Au cours des décennies qui vont suivre, cette société s'imposera aussi bien dans les domaines de la construction radio que dans la télévision. Elle introduira par la suite le concept de la radio portable.

Au début des années 80, Zenith rencontre des problèmes de concurrence avec les fabrications Japonaises. Pour essayer de se positionner sur d'autres secteurs, Zenith va faire l'acquisition de la division "Computer" de Heathkit qui devient Zenith Data Corporation. Cette dernière sera intégrée au groupe Français BULL en 1989.

A la suite d'une bankroute, la partie purement électronique de Zenith sera complètement absorbée par le groupe Coréen LG au cours des années 90.

CONCEPT DU ZENITH 500

ZENITH 500

Le Zenith Royal 500 fut la première radio à transistor de "Zenith Radio Corporation". Mis sur le marché Américain le 22 novembre 1955, exactement un an après le "Regency TR-1", il visait à attaquer le marché de ce dernier.

Contrairement aux autres récepteurs décrits sur ce site, son poids et ses dimensions font qu'il ne s'agit pas d'un "Pocket".

En gardant la même esthétique et les mêmes dimensions, le modèle "500" restera en production pendant presque 10 ans. Pendant cette période, il a continuellement été amélioré ce qui a été une source d'inspiration pour les futurs modèles de Zenith. Durant ces années, des centaines de milliers d'exemplaires de ce récepteur seront finalement produit.

Pour beaucoup de gens, l'aspect appliqué aux boutons donnera ce surnom de hibou à la première génération de "Royal 500".

Ce qui différencie les premiers modèles des derniers est la barre en travers des boutons situés de part et d'autre du logo "Zenith". De plus, les tous premiers modèles ne sont pas sur circuit imprimé mais câblés en dessous du châssis. A ce sujet, les manuels de service "Zenith" sont une source de documentation inestimable pour identifier les premières générations de "Royal 500".

En effet, bien que les châssis de base étaient identiques, la production a été décomposée en deux séries. Ceci résultant du fait qu'il y avait des montages à base de transistors "7XT40Z de Raytheon" ou de "7XT40Z1 de Texas Instruments".

CHRONOLOGIE dU ZENITH 500

Source "Zenith Transistor Radio" de Norman SMITH.
• 1955 - ZENITH ROYAL 500 : Premier modèle avec deux variantes du châssis 7XT40.
• 1956 - ZENITH ROYAL 500 : Les 7 transistors sont fixés sur de petites fiches. Les châssis sont les N°7XT40Z & 7XT40Z1.
• 1957 - ZENITH ROYAL 500 : Passage du câblé main au circuit imprimé avec les châssis N°7ZT40Z & 7ZT40Z1.
• 1958 - ZENITH ROYAL 500 D : Amélioration du circuit IF par ajout d'un transistor. Ce récepteur 8 transistors est implanté sur le  châssis N°8AT40Z2.
• 1959 - ZENITH ROYAL 500 E : Ce modèle 8 transistors utilise le châssis N°8CT40Z2.
• 1961 - ZENITH ROYAL 500 E-1 : Dernière version de ce modèle sous le châssis N° Châssis 8CT40Z7.
Ultérieurement, ce dernier sera remplacé par un nouveau modèle construit dans le même esprit et portera la référence "500 H".

ZENITH ROYAL 500E

ZENITH 500E
Année : 1959
Dimensions : 14,5 cm x 8,5 cm x 4 cm
Poids : 518 grammes sans pile
Gamme : MW
Alimentation : 6 Volts
Pile de type : 4x1,5 Volts R6
Nombre transistors : 8
Couleurs : rouge brique
Accessoires : écouteur et sacoche
Fabrication : U.S.A
N° de châssis : 8CT40Z2 identique au châssis N°8AT40Z2 présent dans le 500D.

Il est à noter que le modèle 500D puis le 500E furent les premiers récepteurs à 8 transistors (les précédents modèle 500 ne possédaient que 7 transistors).

A partir de cette série, on peut parler de "redesigned" puisque les boutons à barre sont remplacés par un nouveau type qui intègre les repères de stations et de volume. La partie moulée dans laquelle étaient encastrés les boutons devient plate.

Ce modèle a été produit sous différentes couleurs : marron, blanc, noir et rouge brique. Ils peuvent être trouvés avec une grille haut-parleur dorée "conique" tel que le modèle présenté ou une grille dorée maillée.