SURPLUS

PREAMBULE

Beaucoup d'entre nous après avoir récupéré un matériel militaire originaire des "surplus" se sont trouvés confrontés à la problématique de la documentation. Autant que l'on trouve assez facilement sur internet le manuel d'un récepteurs ou transceiver WWII d'origine U.S / GB, la récupération d'une documentation pour un matériel français devient difficile et ce à diverses raisons.

En effet, certaines documentations restent dans des tiroirs et finiront dans des poubelles, d'autres sont payantes à des tarifs dépassant le prix d'achat du matériel que l'on veut restaurer ou fournies sur des DVD payants par des associations de collectionneurs.

Heureusement, il reste quelques collectionneurs qui n'hésitent pas à payer de leur temps ou de leurs fonds propres afin d'en faire profiter les autres amateurs de matériels radio. Aussi, j'ai voulus essayer de recenser un certain nombre de ressources et informations existantes pour celui qui souhaite faire revivre ces vieux matériels qui ont aussi une histoire humaine avec eux.

DOCUMENTATION ISSUE DES REVUES FRANCAISES

Au cours des années 1950 à 1970, deux revues françaises ont proposés aux amateurs des articles détaillées permettant la remise en service de ces matériels militaires. Il s'agit de la revue "Le Haut-Parleur" avec sa rubrique des surplus et de Radio-Plans dont un spécial "Radio-Plans Surplus" qui en 1964  a repris tous les articles de Jean NAEPELS.

En ce qui concerne les articles parus dans la revue "Le Haut-Parleur", un certain nombre se trouve en téléchargement sur cette page.

A titre indicatif, le Radio-Plan "Surplus" est en téléchargement sur l'excellent site RADIOMOS : http://pagesperso-orange.fr/radiomos/

Vous pouvez télécharger une liste des des articles "Rubrique des Surplus" parus dans les revues Le Haut-Parleur et Radio-Plans

CIRQUE RADIO

Bien que la capitale abritait d'autres commerces spécialisés dans le surplus radio, la plus célèbre boutique fut celle de "CIRQUE RADIO" qui se situait 24, boulevard des filles du calvaire à Paris 11°. Créée en en 1920, elle fermera ses portes au cours de années 70.

Elle a été pendant plus de 20 ans, l'un des plus gros revendeurs de surplus radios.

Le catalogue de 1972 en téléchargement donne une idée du choix extraordinaire de matériels pour l'époque.

G.I.S SURPLUS

Je possède peu d'informations sur cette entreprise de Cluny qui distribuait du matériel militaire réformé mais le catalogue était assez fourni.

LIENS DOCUMENTAIRES

  • The boatanchors manual archive est certainement le site mondial le plus fourni en ce domaine. Attention, ce site étant très souvent sollicité le chargement est parfois long.
  • La plus belle base de données pour les tubes.
  • Les "Technicals manuals" Sylvania de 1943 et 1947.
  • Le site Royal Signals est dédié à l'échange d'informations sur la collection, la maintenance ou la restauration des matériels de transmission utilisés par les forces alliées avant, pendant et après la Seconde Guerre mondiale (dont le fameux Wireless Set N°19). Le fond documentaire y est très important dans la mesure où il contient de nombreux manuels Anglais ou Américains.

ASSOCIATIONS - CLUBS

Je cite dans ce paragraphe des associations ou club qui oeuvrent par la préservation des matériels anciens d'origine "Surplus".

A.R.A.C.C.M.A

A.R.A.C.C.M.A

Le but de l' A.R.A.C.C.M.A. est de faire vivre l’émission d’amateur en modulation d’amplitude (AM) et de faire découvrir aux jeunes radioamateurs les moyens mis en oeuvre depuis presque cent ans. Participation active à la restauration de tous les matériels employant ce mode qui autorise par ailleurs la construction d’émetteurs et de récepteurs peu onéreux, simples et puissants.  

C.C.A.E

C.C.A.E regroupe des collectionneurs de matériels COLLINS ROCKWELL et propose la mise en relation des collectionneurs de matériel radio Collins.
Trucs et astuces de mise ou remise en état de fonctionnement de tout matériel radio Collins.