Pocket-Transistors : KITS

GENERALITES

Au cours des années 60, comme cela avait été fait auparavant avec les récepteurs à tubes, on pouvait trouver de nombreux kits pour réaliser soit même son récepteur à transistors : soit de table ou pocket.

Beaucoup étaient distribués par les boutiques parisienne de ventes de pièces détachées dont Nord Radio, Cibot, Radio Beaugrenelle, Télécommercial, Central Radio ou Teral pour ne citer que ceux-là. Deux marques se sont détachées par la qualité de leurs kits : COGEREL et EUROKIT.

Pour cette dernière, le modèle "Melbourne" ci-dessous à droite est devenu rare et très prisé par les collectionneurs. Il a par ailleurs été commercialisé sous différentes étiquettes.

EUROKIT MELBOURNE
SABAKI

Une petite boutique du 11° arrondissement de Paris (Techique Service) proposait deux récepteurs de type pocket en kit sous la marque "SABAKI" dont un modèle sans soudure.

Ci-contre à droite, la boutique Radio-Commecial, fournisseur de pièces détachées, proposait aussi des récepteurs à réaliser.

Superheterodyne Radio Receiver 6 Transistors

Aujourd'hui, on peut trouver ce kit d'origine chinoise sur les sites de ventes aux enchères pour quelques Euro.

Livré avec tous ses composants, son boitier, le circuit imprimé, il se rapproche très fortement de ce qui se faisait en ce domaine il y a 50 ans.

Je trouve ce kit intéressant à deux niveaux : le premier pour le plaisir de construire un récepteur, le second à titre d'initiation. En effet, l'amateur qui souhaite se lancer dans la collection et la restauration de "pocket-transistors" pourra s'initier à faible coût et sans risques avec ce matériel.

D'un point de vue "mécanique et radioélectrique", il est similaire aux récepteurs des années 60 et 70 : Superhétérodyne, 6 transistors. De petites dimensions : 125 × 68 × 28 mm, il couvre de 535 à 1605 Khz et fonctionne avec 2 piles "AA" 1,5 volts.

Reçu récemment, ce kit n'est pas encore monté et j'ajouterai prochainement un avis sur ce matériel.