LES RECEPTEURS DE TABLE : GRANDE-BRETAGNE

ROBERTS

En 1932, Harry Roberts, a fondé la Société Radio Roberts en partenariat avec Leslie Bidmead et ils ont rapidement établi une excellente réputation pour leurs radios portables de haute qualité. Entièrement financé par ses revenus, la croissance de l'entreprise a été régulière plutôt que spectaculaire. Il existe encore aujourd'hui près de deux mille magasins et grands magasins distributeurs de ces matériels.

Dans les premiers jours Roberts n'est jamais allé à la publicité classique, préférant faire des choses qui étaient suffisamment dignes d'intérêt pour recevoir une couverture médiatique gratuite. À titre d'exemple, pour promouvoir l'idée qu'une radio portable pourrait exprimer le goût et la personnalité de son propriétaire, ils ont produit un certain nombre de modèles spéciaux habillé de tissus ou cuirs originaux dans leurs couleurs.

En mai 1959, l'université de Saint John de Cambridge demandant si un ensemble ondes courtes compact, alimenté par batteries pourrait être fournie pour l'expédition Colombienne, a été reçue avec beaucoup d'enthousiasme par Roberts. Une mention dans le rapport général de l'expédition a été offert en guise de paiement et un transistor série RT1 a été précipitamment modifié pour inclure les ondes courtes. Il a gagné en éloges en fonctionnant impeccablement tout au long de l'expédition, malgré le transport sur un mulet et exposé aux conditions extrêmes de l'altitude, la température et l'humidité.

L'histoire de cette petite entreprise familiale est assez simple, mais à raconter, à la fois comme un exemple d'une entreprise qui incarne l'apogée de l'industrie des récepteurs Radios en Grande-Bretagne, mais aussi celle qui a survécu à l'hécatombe ultérieur de l'industrie. La politique fondamentale de réinvestir les bénéfices pour la croissance leur a permis de traverser la tempête. Un autre facteur important est l'exploitation avec une petite mais très fidèle et stable force de travail. La société a bénéficié dès le départ de sa spécialisation dans un produit pour lequel il y a eu une demande sans cesse croissante.

Dernièrement, "Roberts Radio" a été actif dans le développement de nouveaux produits et technologies afin de maintenir sa position de leader dans l'industrie.

Harry Roberts est décédé en 1969 et ceux qui le connaissaient, n'oublient pas un homme avec une chaleur inhabituelle et intégrité qui engendrait le respect et l'affection.  Une histoire de "Roberts Radio" a été initialement publié en 1987 comme étant un hommage à Harry Roberts et sa femme qui avait aussi apportée une contribution importante à la société.

Source : Roberts Radio

Depuis plusieurs années, "Roberts" propose des séries spéciales dites "Revival" dans l'esprit des anciens modèles commercialisés à la fin des années 50 début 60 avec des couleurs très attrayantes dont le R500 de 1964, 

ROBERTS RIC.1

Roberts RIC.1

C'est le premier récepteur à transistors britannique équipé d'un circuit intégré "TAD100" et de trois transistors pour l'amplification BF.

Il s'agit d'un modèle de table de très belle facture puisque le coffret est gainé noir avec des joues apparentes en bois très clair qui ne sont pas sans rappeler le bois exotique.

Il a la particularité de posséder à sa base un socle circulaire de 7 cm de diamètre qui permet d'orienter le récepteur pour obtenir une meilleure réception. La base peut se retourner si l'on ne souhaite pas utiliser ce socle.

Au niveau construction interne, le circuit imprimé du récepteur repose sur un berceau métallique ainsi que la pile 9 Volts PP9 - 6F100. Il est à noter que ce type de pile (équivalent à 2 piles plates de 4,5 Volts) nécessite un connecteur spécial de raccordement.

La partie récepteur occupe peu de place à l'intérieur ce qui a favorisé la capacité d'accueil de la pile et du haut-parleur elliptique (12 cm x 17 cm environ).

Sur la face avant, on trouve les commandes de volume, recherche des stations et le commutateur de gamme d'ondes qui permet sur la position intermédiaire de mettre en service le récepteur. Prévu pour fonctionner sur cadre, il est équipé d'une fiche antenne pour être utilisé dans un véhicule automobile. Une fiche jack permet de l'utiliser en écoute sur casque.

Le cadran gradué en mètres est assez original par son dessin et les couleurs choisies. Les grandes ondes sont représentées par la bande rouge et les petites par la bande verte.

Au niveau des performances, sa sensibilité est excellente et permet une écoute musicale dans de très bonnes conditions. Son coffret tout en bois et un haut-parleur elliptique contribuent certainement à sa qualité sonore.

Il a beaucoup de similitude avec le modèle Roberts "R303".

  • Roberts RIC.1
  • Roberts RIC.1
  • Roberts RIC.1
  • Roberts RIC.1

Année : 1968
Dimensions : 25,5 cm x 14,5 cm x 6,3 cm
Poids : 1,324 Kg sans piles
Gamme : LW-MW
Alimentation : 9 Volts
Pile de type : PP9 - 6F100 (avec connecteur spécial)
Nombre transistors : 3 + 1 C.I
Couleurs :Joues bois clair, face avant et arrière gainée noire avec grilles chromées. Il existe aussi en vert foncé.
Accessoires : Prise antenne voiture et écouteurs
Fabrication : Angleterre